Pacman fait sa première apparition dans les salles d’arcades, en 1979 au Japon sous le titre Puck Man, dérivé du japonais pakupaku qui dénote l’action d’ouvrir et refermer la bouche.

Le jeu, crée par Tohru Iwanati pour l’entreprise japonaise Namco, fait sa sortie le 22 mai 1980 au Japon et connaît aussitôt un légendaire succès avec 100 000 unités vendues cette même année.

En 1981, MS Pacman fait sa sortie pour attirer les joueuses, la majorité des joueurs étant plutôt masculins. En 1982, c’est PacMan Plus et Super PacMan qui font leur apparition. Ces deux extensions sont marquées par l’introduction du facteur hasard, et le remplacement des pastilles par des fruits. Ensuite Pac et Pal, Junior PacMan et Professor PacMan font leur apparition en 1983. Professor PacMan fera un flop puisque seules 400 bornes seront produites. Le flop se poursuit l’année suivante avec le lancement de PacLand, inspiré de la série TV qui n’offre rien d’intéressant à faire aux joueurs. C’est la fin de l’ère PacMan après 4 années qui ont déjà marquées l’histoire du jeu vidéo.

En 1988, PacMan revient doucement sur le marché avec la sortie de PacMania, disponible sur Megadrive et NES. Namco tente d’innover en sortant ce jeu en 3D et notamment en donnant la possibilité à PacMan de sauter, mais le jeu présente pas mal de bugs, avec notamment l’impossibilité de dropper certaines pilules ou encore des fantômes qui paraissent être plus que 4. Retour à la 2D en 1993, avec la sortie de PacAttack sur Gameboy, un amusant mélange de Tétris et PacMan. Le

jeu consiste à empiler les fantômes en bloc pour que notre héros les mange. Nouveau bide en 1994, de PacMan 2, qui est la suite de PacMan, avec un gameplay très limité.

1995 sera l’année de sortie de Pac-in-time, un jeu de plateforme sur Gameboy comme il en existe des dizaines. Il faut récupérer un nombre suffisant de pastilles pour gravir les niveaux.

On retiendra surtout PacMan World, sorti en 2001 sur Playstation, qui a tout du gameplay d’un Mario, en jeu de plateforme 3D avec 36 niveaux à la clé. MS PacMan Maze Madness et PacMan Fever font également leur apparition la même année sur Playstation, le MPMM en jeu de laby 3D et Fever en jeu multijoueur de combat, où l’on retrouve d’autres personnages des jeux Namco. 2001 fût une grande année de succès pour le camembert jaune.

En 2002, PacMan World 2 sort sur Gamecube et Playstation 2, très bon jeu de plateforme 3D encore, mais le principe ne change pas, ce qui donne un aspect répétitif à l’univers qui entoure notre héros, à l’heure ou Namco devrait innover ! Il sera suivi de World 3 en 2006.

En 2005, Pac-Pix et Pac’n’roll sortent sur Nintendo DS. Dans pix, il faut dessiner des PacMan pour avaler les fantômes et roll présente plusieurs niveaux de labyrinthe en 3D.

Enfin, PacMan Party, est sorti en 2010 sur Wii, et est composé de 50 mini-jeux d’arcade, pour fêter les 30 ans de Pacman.